vie de Saint Martin , choeur, cathédrale de Tours

Les  hauts vitraux du choeur  de Saint-Gatien forme un des plus remarquables ensembles vitrés au sein des cathédrales françaises. Les vitraux datent du XIIIe siècle et suivent un programme iconographique précis

Parmi les hauts vitraux du chœur de la cathédrale  à la droite du vitrail axial consacré à la Passion du christ et à côté du vitrail de Saint Maurice, premier patron de la cathédrale qui s’intercale, la verrière propose un parcours en trois lancettes  des étapes les plus célèbres de la vie de saint Martin.

Le vitrail se lit de bas en haut et de gauche à droite: le premier qui apparaît est le donateur qui tient le vitrail à la main il est désigné ALB de Corme, sans doute l’abbé bénédictin du monastère de Cormery dépendant de Saint Martin. Puis s’enchaînent la remise des armes, la charité et l’apparition du christ en songe tenant le manteau partagé,  le baptême de Martin, la fuite des démons devant le saint,l’apparition d’un ange, la consécration épiscopale, une agression contre le saint, la résurrection d’un enfant, le miracle du pin, la guérison d’un aveugle,   la chute dans l’escalier poussé par  un démon et rattrapé par un ange,  la messe de saint Martin , la visite de la Vierge accompagnée de sainte Thècle et sainte Agnès pour annoncer à Martin sa mort,  la mort de l’évêque à Candes-Saint-Martin, la lutte avec les Poitevins et le rapt du corps par les Tourangeaux, la navigation du corps vers Tours entre le 8 et le 11 novembre.

L’ensemble de la verrière propose donc tout un parcours du récit de Sulpice Sévère qui fut son biographe,  à travers la vita martini, les dialogues et les lettres .  Grégoire de Tours successeur à la fin du VIe siècle de Martin sur le siège épiscopal est aussi largement utilisé notamment pour raconter la mort du saint évêque  ; il choisit la mort de Martin comme terme  à son premier livre de l’histoire des Francs. » Dès que le saint de Dieu eut commencé à être malade, les gens de Poitiers se réunirent à ceux de Tours pour suivre son convoi. A sa mort, il s’éleva entre les deux peuples une vive altercation (…). Pendant qu’ils se disputaient, le jour fit place à la nuit ; le corps du saint, déposé au milieu de la maison, était gardé par les deux peuples. Les portes ayant été étroitement fermées, les Poitevins voulaient l’enlever par force le lendemain matin ; mais le Dieu tout-puissant ne permit point que la ville de Tours fût privée de son patron. Au milieu de la nuit, toutes les troupes des Poitevins furent accablées de sommeil, et il n’y avait pas un seul homme de cette multitude qui veillât. Les Tourangeaux, les voyant endormis, prirent le corps du saint : les uns le descendirent par la fenêtre, d’autres le reçurent au dehors ; et, l’ayant placé sur un bâtiment, ils naviguèrent avec tout le peuple sur le fleuve de la Vienne. Étant entrés dans le lit de la Loire, ils se dirigèrent vers la ville de Tours en chantant des louanges et des psaumes. Les Poitevins, éveillés par ces chants, et ne retrouvant plus le trésor qu’ils gardaient, s’en retournèrent chez eux couverts de confusion. »

Deux autres verrières dans le déambulatoire de la cathédrale sont consacrées à la vie de Saint Martin et reproduisent les mêmes scènes.

 

 

 

 

01.La remise des armes03.Donateur 02.Charité04.Le songe 05.Baptême de saint Martin 06.Fuite des démons devant saint Martin 07.Visite d'un ange 08.La consécration épiscopale 09.Agression 10.Résurrection d'un enfant 11.Le pin païen 12.Guérison d'un aveugle 13.Messe au globe 14.Chute dans l'escalier 15.Visite de saints personnages 16.La mort à Candes 17.Le rapt 18.Transport sur la Loire vers Tours

LOCALISATION

Cathédrale, Tours, France, 47.3942684, 0.6939277000000175

BIBLIOGRAPHIE

DANS LA MÊME CATÉGORIE

  • Eglise Saint-Martin, Céré-la-Ronde

  • Catégorie : Église

    Siècle : XII

    Lieux : Céré-la-Ronde

  • Saint Martin, Restigné

  • Catégorie : Statue

    Siècle : XIX

    Lieux : Restigné

  • Eglise Saint Martin in the Fields, Londres

  • Catégorie : Église

    Siècle : XVIII

    Lieux : Londres

    LIENS EXTERNES