Église Saint-Martin, Donges

"/>

L’église Saint-Martin de Donges est construite par l’architecte Jean Dorian entre 1952 et 1957 en remplacement d’une église détruite lors des bombardements des 24 et 25 juillet 1944. Elle est consacrée par l’évêque de Nantes Joseph Villepelet le 27 octobre 1957. L’église a un plan basilical avec une nef encadrée de bas-côtés, se terminant par un chœur aux chapelles rayonnantes, et une architecture fondée sur l’arc parabolique.

La façade de l’église est marquée par le fronton monumental (20x15m) composé de trente personnages, figurant la crucifixion au sommet, la piéta en dessous et la mise au tombeau à la base.

Les vitraux de l’église sont réalisés par Max Ingrand. Parmi eux, deux présentent des éléments de la vie de saint Martin, encadrant le Christ-Roi : à gauche, une charité de saint Martin et saint Martin qui rend son épée, à droite, saint Martin devenant moine auprès de saint Hilaire de Poitiers.

Saint-Martin de Donges conserve également des vestiges d’une précédente église détruite en 1885 , parmi lesquels une statue en bois de saint Martin.

Le vocable « Saint-Martin » est aussi présent à Savenay, à 13km de Donges.

 

The church of Saint-Martin de Donges was built by the architect Jean Dorian between 1952 and 1957 to replace a church destroyed during the bombings of 24 and 25 July 1944. It was consecrated by the bishop of Nantes, Joseph Villepelet, on 27 October 1957. The church has a basilica plan with a nave framed by aisles, ending in a choir with radiating chapels, and an architecture based on the parabolic arch.

The façade of the church is marked by the monumental pediment (20x15m) composed of thirty figures, depicting the crucifixion at the top, the piéta underneath and the entombment at the base.

The church’s stained glass windows were made by Max Ingrand. Two of them show elements of the life of Saint Martin, framing Christ the King: on the left, a charity of Saint Martin and Saint Martin surrendering his sword, and on the right, Saint Martin becoming a monk with Saint Hilaire of Poitiers.

Saint-Martin de Donges also preserves the remains of a previous church destroyed in 1885, including a wooden statue of Saint Martin.

The name « Saint-Martin » is also present in Savenay, 13km from Donges.

 

Bibliographie : Jean-Michel Leniaud , Entre nostalgie et utopie: réalités architecturales et artistiques aux XIXe et XXe siècles, (2005), Suisse, Droz, p.99-110.

LOCALISATION

BIBLIOGRAPHIE

LIENS EXTERNES