Eglise Saint-Martin, Restigné

En 862, le roi Charles le Chauve établit un acte à la demande de la communauté de Saint-Martin de Tours énumérant ses possessions. Parmi elle se trouve Restiniacus (Restigné). Il devait y avoir une église et des chapelles sur ce site. La possession est confirmée en 903 et en 916 par Charles le Simple. En 1177, le pape Alexandre III confirme dans une bulle les biens de Saint-Martin de Tours et mentionne « Restiniacus cum ecclesia Sancti Martini »

La nef est en partie la plus ancienne et date du début XIè siècle. Elle est couverte en charpente, refaite vraisemblablement au XVIè siècle. Au nord de la nef a été ajouté, au XIVè siècle, un collatéral restauré au XIXè siècle. Le choeur de deux travée, terminé par un chevet plat ajouré de deux grandes fenêtres en plein cintre est de la fin du XIIè siècle ou du début  du XIIIè. Il est couvert de voûtes angevines sur ogives et liernes.

Cette église abrite quatre vitraux figurant un baptême de saint Martin et une charité, un saint Martin évêque et une charité, saint Martin ordonné exorciste par saint Hilaire, et la mort de saint Martin. Elle abrite également une statue de saint Martin évêque.

L’église est classée Monument Historique en 1999 : PA00097936

LOCALISATION

9 Place de l'Église, 37140 Restigné, France, 47.28079754387855, 0.22812455892562866

BIBLIOGRAPHIE

DANS LA MÊME CATÉGORIE

  • Klein St-Martin, Cologne

  • Catégorie : Église

    Siècle : XII

    Lieux : Cologne

  • Rue de la Porte Saint-Martin à Saint-Emilion

  • Catégorie : Porte

    Siècle : XII

    Lieux : Saint-Emilion

  • Fontaine Saint-Martin, Sepmes

  • Catégorie : Fontaine

    Siècle : XIX

    Lieux : Sepmes

    LIENS EXTERNES