Le Patrimoine de Saint Martin de Tours

Fontaines rouges et Saint-Martin, Esves-le-Moutiers

Se situant au pré-Pineau et alimentant l’Esves, les « Fontaines rouges », parsemées de petites pierres tachetées d’algues rouges, ont donné naissance à une légende semblable à celle de la Chapelle-Blanche-Saint-Martin, selon laquelle saint Martin y aurait lavé ses blessures. Cette source où l’eau est accompagnée de bulle d’air, était réputée pour guérir les maladies des yeux.

Sur l’autre rive, presque en face, se situe la Fontaine Saint-Martin. Selon une tradition locale, Martin aurait résidé dans une cave complétée par un oratoire dit « Ermitage Saint Martin ». La source coulerait près de cette cave depuis que l’un des bœufs, que gardait Martin, la fit jaillir d’un coup de corne de Picot, le plus vieux du troupeau. Le saint se serait servi de cette eau pour soigner les maladies.

LOCALISATION

D12, 37240 Esves-le-Moutier, France, 47.04163712220598, 0.9190857410430908

BIBLIOGRAPHIE

DANS LA MÊME CATÉGORIE

  • Fontaine Saint-Martin, La Chapelle-Blanche-Saint-Martin

  • Catégorie : Fontaine

    Siècle : IV

    Lieux : Chapelle-Blanche-Saint-Martin (la)

  • Fontaine Saint-Martin, Saint-Laurent-de-Lin

  • Catégorie : Fontaine

    Siècle : I

    Lieux : Saint-Laurent-de-Lin

  • Eglise Saint-Martin, Cangey

  • Catégorie : Église

    Siècle : XI

    Lieux : Cangey

    LIENS EXTERNES

    J.-X. CARRE DE BUSSEROLE, Dictionnaire géographique, historique et biographique d’Indre et Loire, Mayenne, 1988, T III, p 26. Pierre Audin, Lieux sacrés de Touraine, Petite géographie sacrée de l'Indre-et-Loire, C.L.D, 2001, p. 45. J-M ROUGE, Légendes dorées du grand saint Martin, Mame, Tours, 1951.