Eglise Saint Martin in the Fields, Londres

Comme Paris, Londres a son Saint-Martin-des Champs: Saint-Martin-in-the-Fields, hommage de la vieille Angleterre à l’évêque de Tours. Proche de Westminster Abbey, de Big Ben et des Maisons du Parlement, en plein Trafalgar Square, l’église de Saint Martin-in-the-Fields évoque le temps où vergers et champs séparaient la Cité de Westminster de la Cité de Londres. Érigée au début du XVIII éme siècle, l’actuelle église Saint-Martin-in-the-Fields, dédiée au culte anglican, remplace deux édifices antérieurs des XIIIe et XVIèmes siècles. Elle est le siège de la célèbre Academy of Saint-Martin-in-the-Fields, ensemble orchestral spécialiste de musique baroque fondé par Sir Neville Marriner en 1958. A l’intérieur du sanctuaire, on lit l’inscription du baptême de Charles II, mais aussi les prénoms de Charles, d’Elisabeth et de Philippe d’Edimbourg… Saint Martin-in-the-Fields est toujours paroisse royale. Le patronage de l’évêque de Tours est inscrit au fronton de l’édifice. Elle a définitivement revêtu son apparence fastueuse au début du XVIIIe siècle. Son clocher domine le quartier tumultueux qui relie Buckingham à Charing Cross. Elle se présente comme un édifice rectangulaire, précédé d’un porche à fronton triangulaire soutenu par des colonnes à chapiteaux corinthiens. Une balustrade ceinture le toit surmonté par un clocher carré dont les trois niveaux sont situés progressivement en retrait les uns des autres; le troisième niveau est orné sur chaque côté d’horloges à fond bleu, avant de se transformer en un petit clocher-tour hexagonal qui s’achève en une flèche également hexagonale. Les armes royales qui figurent aussi bien sur le fronton à l’extérieur qu’au plafond de la voûte intérieure rappellent que la paroisse de Saint-Martin-in-the-Fields englobe le palais de Buckingham.
L’intérieur est éclairé par une double rangée de fenêtres: le premier niveau éclairant les bancs fermés de la nef, le second niveau se caractérisant par de plus hautes ouvertures baignant de lumière de larges tribunes et l’orgue. Les sombres boiseries soigneusement cirées contrastent avec la blancheur des murs et des colonnes; le plafond est orné de motifs en stuc formant caissons. Une double rangée de lustres hollandais ponctue l’allée centrale qui mène au chœur dont certains éléments architecturaux (chapiteaux, frises, arc triomphal) sont dorés.

A côté de Saint Martin in the Fields, on trouve immédiatement Saint Martin’s Street, Saint Martin’s place, Saint Martin’ school of Art, célèbre école de stylisme à Londres, « Saint Martin’s Theatre”, un théâtre Saint-Martin comme à Paris. Détail pittoresque : les colonnes des réverbères du quartier conservent encore « une Charité de saint Martin » en fonte, qui témoigne de la popularité de saint Martin de Tours.

st_martins_church_ing300309_timsoar

220px-St_martin_in_the_fields_interior

LOCALISATION

St Martin-in-the-Fields, Trafalgar Square, Londres, Royaume-Uni, 51.508791, -0.1267530000000079

BIBLIOGRAPHIE

DANS LA MÊME CATÉGORIE

  • Eglise Saint-Martin, Cangey

  • Catégorie : Église

    Siècle : XI

    Lieux : Cangey

  • Eglise Saint-Martin de Saint-Martin-du-Puy

  • Catégorie : Église

    Siècle : XII

    Lieux : Saint-Martin-du-Puy

  • Le rapt du corps de saint Martin par les Tourangeaux, Candes-Saint-Martin

  • Catégorie : Vitrail

    Siècle : XIX

    Lieux : Candes-Saint-Martin

    LIENS EXTERNES